Votre navigateur ne supporte pas le javascript!

Edouard Pavy : Je ne pensais pas gagner dès la première

Edouard Pavy victorieux à Châtellerault devant Titouan Margueritat Edouard Pavy victorieux à Châtellerault devant Titouan Margueritat Amélie Barbotin

Edouard Pavy (UC Cholet 49) s'est imposé, sous ses nouvelles couleurs, à Châtellerault 2,3+J pour sa première épreuve de la saison. Interview.

Comment s'est déroulée ta course ? A quel moment as-tu pris conscience que tu pouvais gagner ?

Comme pour toutes les courses j'ai essayé de courir placer pour éviter les chutes ou les cassures. Je n’avais pas de super jambes au début donc j'ai fait quelques efforts pour me débloquer. J'ai bénéficié de l'aide de Freddy Bichot pour me replacer à des endroits stratégiques. Au bout de 40km, dans une ligne droite avec vent de côté, je me dis qu'il faut durcir la course. On commence à bordurer et un groupe de 20 coureurs se forme. On a tout de suite commencé à s'organiser et nous avons pris du champ sur le peloton. A deux tours de l'arrivée, 5 gars reviennent sur nous dont Axel Macé, j'ai commencé à m'inquiéter. J'ai vu qu'il y avait Antonin Corvaisier également dans l'échappée, champion de France sur piste. Je me suis alors dit qu'il ne fallait pas qu'on arrive à 25 au sprint. Dans le dernier tour je tente une première fois de partir avec un autre coureur, on se fait rejoindre quelques mètres plus loin. Puis on ressort à 3 à 5km de l'arrivée. Le contre se regarde et nous on s'organise directement. On a gardé une centaine de mètres jusqu'à l'arrivée. A 2km je savais qu'on arriverait à 3 pour la gagne. Ayant une bonne pointe de vitesse, je commençais alors à rêver d'une victoire. Je lance le sprint assez tôt, mais je vois une roue me remonter. Heureusement pour moi la ligne était là. Je n’y croyais pas !

Pensais-tu gagner si tôt dans la saison ?

J'étais venu à Châtellerault dans le but de finaliser ma préparation. Je suis rarement en forme en début de saison. Il y avait vraiment un beau plateau donc au fond de moi je ne pensais pas gagner dès ma première. Mais il y avait ma famille, des amis, ma copine. Beaucoup d'encouragements au bord de la route qui m'ont poussé vers ce succès.

Tu as encore passé un cap, comment as-tu préparé cette saison ?

En signant à l'UC Cholet 49, je me suis fixé des nouveaux objectifs et je me suis mis dans la tête de passer en 1ère catégorie pour la saison 2020. J'ai donc suivi un programme d'entrainement intense sur les dernières semaines afin d'être un minimum compétitif et pour ensuite gagner un maximum de courses. J'ai également participé aux stages de la DN et notamment en Espagne où on a accumulé les kilomètres dans la bonne humeur. C'est vrai que dans l'ensemble, je me suis mieux préparé que l'année dernière.

Es-tu satisfait de porter les couleurs d'une nouvelle équipe ? L'intégration s'est bien passée ?

Oui, à la base ce changement de club n'était pas prévu mais il était nécessaire. J'ai tout de suite été bien intégré dans le groupe en participant aux journées/soirées de cohésion. L'ambiance est top, on se met pas de pression. On avance ensemble et on se tire vers le haut. Le stage en Espagne nous a vraiment rapproché et a consolidé l’esprit d’équipe. De plus, Cholet est à moins de 45min d'où j'habite, donc logistiquement c’est un atout, ce n'est vraiment pas un problème pour y aller.

Quels sont tes objectifs pour la suite ?

L'objectif est toujours le même, je prends mes courses une par une avec l'optique de gagner. J'aimerai aussi participer à quelques épreuves Élites pour gagner en expérience.

Ecrit par Pascal dans Interview le samedi, 23 février 2019 17:42

Laissez un commentaire

Flux d'actualité

Please publish modules in offcanvas position.