Votre navigateur ne supporte pas le javascript!
banniere cycles des mauges 2016  banniere velo boutique pro 2016  pub vierge faites un don

Interview

L'Estivale Bretonne 2017: Bilan

L’Estivale Bretonne. Satisfaction sur toute la ligne  
En deux ans, la course cycliste « L’Estivale Bretonne » a fait un bon énorme tant de par la qualité du plateau que par sa popularité.
Rencontre avec la présidente du comité d’organisation des quatre étapes, Nicole Tanguy.

Passer de 2 à 4 étapes, était-ce une bonne idée ?
Le résultat le prouve, nous n’avons que de bons retours tant de la part des directeurs sportifs que des coureurs, des arbitres, et bien sûr du public des passionnés de vélo (mais pas seulement), qui a pu apprécier un spectacle de qualité entièrement gratuit.

Quelles sont les raisons de cet engouement selon vous ?
On se souvient du succès de la « Mi-Août en Bretagne » au début des années 2000 et de la « Mi-Août Bretonne » auparavant. La place était encore chaude, il fallait juste que quelqu’un pense à la prendre et nous l’avons fait. Ensuite il fallait mettre en place une équipe de bénévoles et ce n’est jamais ce qu’il y a de plus facile. Mais elle est déjà efficace et je ne pense pas que les nouveaux venus de Plévin et Paule et de Loudéac aient l’intention d’abandonner. Ils ont tissé des liens durant ces quatre jours et apprécié la formidable ambiance qui règne au sein du collectif.

Cette course a-t-elle quelque chose en plus ?
En plus, je ne sais pas mais force est de reconnaître qu’elle répondait à une attente. Avec entre 16 et 17.000 personnes accueillies en 4 jours, elle prouve qu’elle a forcément sa place.
Au plan sportif, quand on vous parle de « course de référence en France pour le haut niveau amateur », c’est forcément une remarque qui vous interpelle.

Quels sont les critères mis en avant par les responsables des équipes ?
Ils apprécient le niveau des compétitions et des compétiteurs mais aussi l’organisation dans son ensemble : de petits parcours sécurisés, des profils équilibrés d’un jour à l’autre, la proximité et la qualité de l’hébergement à Diwan, la chaleur de l’accueil, etc.

On a parlé d’une éventuelle 5e étape ?
Nous n’en sommes pas encore là. Il faudra rester raisonnable. Mais pour le moment nous n’avons pas l’assurance que les quatre organisateurs actuels seront partants. S’il y avait une défection, ce que franchement je n’envisage pas, nous n’aurions aucune difficulté à trouver un autre postulant. Si effectivement éventuel un 5e organisateur se manifestait, il faudrait qu’il présente un dossier solide et sérieux qui ne  pas un surcroit de travail pour l’équipe en place.               

Propos recueillis par Patrick Jégou.

Écrit par Pascal Mercredi 9 août 2017 16:14

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.
Votre adresse mail n'apparaîtra pas sur le site.

© Vélo-Ouest | www.velo-ouest.com est un site édité par l'association loi 1901 Vélo Ouest | Mentions Légales | Rédac | Designed by Anthony & Geoffrey